Le confort de sa cuisine

La durée de vie moyenne d’une cuisine est de 15 ans. 15 ans  passés dans sa cuisine à prendre plaisir à y cuisiner à y manger ou alors 15 ans à pester contre un vendeur malhonnète ou alors incompétent …

A l’heure fatidique faites un choix, faites le bon choix …

Voici quelques points à prendre en compte lors de la réalisation de votre plan :

La bonne hauteur

L’accessibilité idéale se situe entre 80 cm et 160 cm de hauteur. Installez-y le maximum d’appareils et d’objets d’usage quotidien. Optez pour des rangements tels les grands coulissants, et les armoires trois quarts hauteur qui mettent épicerie et vaisselle usuelle en face des yeux et des mains.

Le lave-vaisselle s’élève
En l’installation en hauteur, vous restez debout pour le remplir et le vider. C’est plus confortable pour le dos. Toutes les marques d’encastrables ont inclus à leur catalogue des meubles supports avec tiroir sur lesquels cet appareil se pose et remonte de 15 à 60 cm au dessus du sol.

Lave-vaiselle en hauteur

Un plan de travail qui ménage le dos.
La nouvelle hauteur standard pour un plan de travail est à 91 cm, que l’on peut encore hausser à 1 mètre pour les trés grands.

Une bonne profondeur
Un plan de travail de 65 cm à 90 cm de profondeur permet de gagner en surface de préparation et par conséquent en rangement, les meubles bas, également plus profonds, accueillent beaucoup plus d’ustensiles à condition de les équiper de tiroirs et coulissants.

Un éclairage généreux
L’éclairage général par un plafonnier ou des spots se complète de luminaire ponctuels dédiés à chaque zone. Si la table de cuisson s’éclaire grâce aux ampoules de la hotte, les autres postes bénéficient d’un vaste choix: spots placés sous les meubles hauts ou sur des étagères, appliques, ampoules sur câbles d’acier, leds …

Une crédence bien exploitée
Si la place est comptée, cette zone placée entre le plan de travail et les meubles hauts s’avèrent précieuse pour recevoir des ustensiles d’usage courant: porte-livres, porte-rouleaux, porte-couteaux, …

Des prises en nombre
Pour savoir combien il vous faut de prises dans la cuisine, comptez combien vous avez d’appareils branchés en permanence (cafetière, grille pain, …) et rajoutez-en 2 à 4 pour les appareils occasionnels. N’hésitez pas en mettre plus que nécessaire … Comme le diction dit : Qui peut le plus peut le moins :). Vous éviterez ainsi d’avoir à débrancher plusieurs fois par jour la cafetière, le grille pain, …

Prises électriques crédence

 

Triez et multipliez
Les bacs à déchets, contrairement aux antibiotiques, c’est obligatoire !! En le faisant à la source, dans la cuisine, vous vous simplifiez la vie. Seul bémol, les bacs se multiplient sous l’évier et obligent à réserver un élément spécial. A moins d’opter pour une poubelle extérieure avec compartiments mais elles sont aussi de taille. Incontournable dans la conception de la cuisine, le poste déchets se prévoit à l’avance. Vous pouvez aussi choisir un vidage direct par une trappe découpée dans le plan de travail et reliée à un bac en dessous. Idéal pour le tri organique (compost)

 

Trappe à déchets plan de travail


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>